Pour les routes de la vie
                                                                                                                                                                                                                       

                                                                                                                                                                                                   




Beauvais Juillet 2005

Chers Nadine et Philippe,
je suis Nathalie, la personne qui vous a acheté deux livres à  Beauvais il y a 3 semaines environ. J'ai lu votre triste histoire et salue votre courage et votre détermination. J'ai deux enfants, une fille de 16 ans et un jeune homme qui est né en 1992 comme votre petite Marilou.
Les passages où vous évoquez les chouettes m'ont beaucoup émue, j'avoue que je me suis demandée si vous ne vous étiez pas autorisés un peu de fantaisie ou de féerie pour alléger le poids immense de votre tristesse. Vous voyez, je suis pourtant croyante, mais méfiante, cependant le fait que notre vie ne s'arrête pas à  notre mort ne laisse aucun doute dans mon coeur ou dans mon esprit, qui je pense, est raisonnable! Alors si les passages évoquant les chouettes se sont réellement passés comme vous le précisez, cela est clair que votre petite Puce est très proche de vous et le sera pour toujours, même si vous vous dites que "l'essentiel est invisible pour les yeux, que l'on ne voit bien qu'avec le coeur", sachez que la réalité ira bien au delà  de ces magnifiques paroles du renard au petit prince que votre amie Marie Ange vous a rappelées.
Je me permets de vous envoyer les photos d'Edwige, la chouette d'Harry POTTER, cette peluche est à  mon fils, il est fan du jeune sorcier. Je vous souhaite bon courage et vous félicite sincèrement pour la loi MARILOU.

Nathalie L.

Beauvais Juillet 2005
Il y a quelques jours a été votée au Conseil Municipal de Beauvais une subvention pour votre Association. J'ai eu l'honneur, sur ma demande, de rapporter cette délibération. Avec conviction et émotion, j'ai pensé à  Marilou et à  votre souffrance ! Votre village m'est cher car c'est celui de mon enfance. J'y viens régulièrement et il m'arrive de venir voir votre petite fille.
Conseillère Municipale de Beauvais
Lydie le 12 juin 2005
Ma p'tite Marilou,

Ton Papa est très courageux d'avoir écrit un livre en ton hommage. Je l'ai lu et j'ai pleuré seule dans mon lit, je t'imaginais. J'aurais voulu qu'il n'existe pas et que tu sois encore là  .
Gros bisous ma Chérie, que ton âme protège tes parents
PS : Grâce à  vous, maintenant on sauve des vies ! Merci pour votre combat  

Lydie
 

Charlotte Mai 2005

Bonjour,

Je vous écrit car en prennent le livre "Pour Marilou" que j'ai lu en 2jours j'ai été beaucoup touchée, cette petite princesse aurait du rester avec nous, aujourd'hui c'est un petit ange.... La plupart de mes copains au lycée fument pratiquement tous les jours et je ne l'admets pas, j'estime que ceci est totalement stupide et en plus n'aide en rien. Je veux faire quelque chose pour leurs faire comprendre que ce n'est pas bien. Je tiens aussi a vous dire que vous avez eu beaucoup de courage et que grâce a vous des personnes peuvent ce rendre compte de la graviter de certaine chose.

Marilou a prit une place dans mon coeur
Charlotte  
Nadine 24 mai 2005
Ma Fille, mon Amour, notre Poulette Bleue


Je viens de constater que dans quelques jours ce sera la fêtes des mêres...?
Que me reste t-il de toi sinon ce poème innocent et plein d'amour ?

Je lis, relis et relis encore ce dernier témoignage d'amour que tu m'avais offert




Comme nous aimions avec ton Papa tes colliers de nouilles comme disait Pierre Desproges
Comme nous aimions les petits cadeaux que tu aimais m'offrir
Et surtout, tous les dessins que tu nous as offerts
Nous les avons bien évidemment gardés tous ... Précieusement ...
Mais pourquoi faire ?
Tu n'es plus là  , nous te pleurons chaque jour
Que pouvons-nous faire ?
Sinon crier la douleur de ton absence ?
Tu nous manques incommensurablement
Et j'espère que les mamans "entières" sauront apprécier
Les témoignages de leurs enfants encore vivants !
Moi aussi, je t'aimerai jusqu'à  la fin de ma vie, ton Papa aussi
Je te serre très fort contre moi, je caresse tes longs cheveux
Et te fais plein de câlins dans le cou
Tu rigolais tant lorsque je t'embrassais ...
Tu me répondais chaque fois : "Moi aussi,Maman je t'aime"
Marilou, je suis immensémment malheureuse sans toi
mais je vais continuer à  me battre en ta mémoire, pour toi, pour l'amour dont tu nous as comblés !
Je te le promets, je t'aime
Ta Maman et ton Papa"


Anne.S. 4 mai 2005

Bonjour Madame et Monsieur,
Je m'appelle Anne et je suis une élève du lycée de Ste Anne a Verdun, j'ai assisté a la réunion que vous avez donnée dans mon lycée et j'ai été sincèrement très émue par tout ce que vous nous avez dit et depuis je pense beaucoup a votre histoire et je tenais a vous dire que vous êtes des personnes FORMIDABLES  vous possédez un courage  incroyable car moi si il m'arrivait de perdre un être cher je ne m'en remettrais pas je sais bien que c'est lâche mais je n'aurais pas votre courage franchement je vous admire.  C'est malheureux qu'il ai fallut tant d'accidents et d'une telle gravité pour que le justice réagisse et encore pour qu'elle réagisse il a fallut que vous la poussiez beaucoup. Marilou était une très jolie petite fille.

Un petit poème qui m'est venu en pensant a vous :
Leur plus beau souvenir est celui de leur Fille,
De son visage souriant, et des ses yeux pétillants,
Mais aujourd'hui a cause d'un être malfaisant,
Quand ils ont dans leur tête l'image de leur enfant,
Leurs larmes coulent,de leurs yeux et de leurs coeurs,
Mais ils ont décidé de se battre et d'ensemble y arriver
Durant toutes ses années pour que cette ange dans la mémoire de tous soit gravée
Ils se sont acharnés et ce 3 février on peut dire qu'ils ont gagné.
Ce sont des parents merveilleux qui plus est de leur malheur
Soutiennent les familles d'autres victimes.

Je n'ai pas écrit ce poème pour vous rendre triste mais pour vous dire que vous pouvez être fière de vous.
Je vous souhaite une bonne continuation et plein de bonne choses vous le méritez tant.

Anne.S



 
25 avril 2005

Toutes nos pensées vont vers vous.
Amitiés fraternelles.
Sylvain et No



En cette journée difficile, je pense fort à  vous.
De gros bisous
Flo



Je pense très fort à  toi
Je t'aime
Marie Laure



Bonjour Nadine, Philippe,
Pensées amicales en ce jour devenu une date si triste !
Pensée pour Marilou qui rayonnait de bonheur avec ses chers parents ...
Nous vous envoyons de bons et affectueux bisous.
Cette vie est vraiment trop cruelle pour faire subir à  certains l'horreur qui nous est infligée.
Denise Jean-Pierre



Je ne sais pas quoi te dire !! mais je tenais à  vous envoyer mes plus sincères pensées pour cette merveilleuse petite fille si belle et si attachante.
Nous pensons très très fort à  vous deux et nous nous associons à  votre immense peine, comme j'aurais voulu la connaître cette petite fille.
Des milliers de bisous
Sylvianne Patrick et Hugo.



Comme souvent aujourd'hui je pense à  toi Marilou et à  toutes les enfances volées. Jacques est allé ce matin au cimetière d'Hadancourt mais n'a pas vu de sépulture. Aujourd'hui c'est le jour de ton anniversaire et nous voulions te dire que tu nous aides dans notre vie à  accepter d'autres injustices si petites ...
Nous pensons à  toi et  à  tes parents et bien souvent quand je vois courir Célia, je souhaite de tout mon coeur que leur peine soit supportable ... un jour ... une seconde seulement.
A toi, jolie Princesse que ton sourire demeure pour toujours dans ma mémoire.
Pour Marilou
Jacques et Valérie MENGUY




Aicha. 25 avril 2005
Petite Marilou,
Je souhaite que ta chanson
« on a toute la vie pour nous reposer
et toute la mort pour nous amuser »
soit comme tes paroles...
Petite Marilou,
Au pays des Anges
tu dois y être la princesse...
Tes chouettes symboles de sagesse
t'entourent
et te font des tours
reviendront-elles voir ta maman ?
qui les attend
et ton papa qui vogue
au loin espérant cacher sa tristesse
quand une douce caresse de vent
l'effleure
est-ce toi son enfant ?
Est-ce un signe de ce pays lointain
où ils aimeraient être avec toi ...
Ils luttent, chaque jour
chaque heure
pour que le temps ne l'éloigne pas de Toi...
Petite Marilou
Princesse du ciel
Jamais les vagues n'effaceront ton nom
l'amour est plus fort que tout
et est éternel...
Je vous embrasse très fort
Aicha... elle est passée à  côté de moi... Aicha
La Maman de Tamara. Avril 2005




Petite Marilou,
Tu as rejoins le pays des Anges, ma fille Tamara a dû te rejoindre pour éclairer un peu plus le ciel. Je voulais te dire que tu as des parents formidables et je sais que tu dois être très fière d'eux. Petite princesse prends soin de vous tous, ici bas on vous aime et on pense tellement à  vous.

Pour voir le témoignage de la maman de Tamara


Mélissandre. Mars 2005

Nous pensons beaucoup à  Marilou, nous avons lu votre livre avec beaucoup d'émotion ! et des pleurs...
Nous vous souhaitons beaucoup de courage.

Mélisandre, une élève de Marie-Thérèse et sa maman.


 

A toi Marilou, comète aux cheveux Botticelli et aux yeux Magritte. Février 2005

Stop à  la drogue Février 2005

Bonjour à  vous tous. Je m'adresse plus particulièrement aux parents de Marilou à  qui j'adresse ma plus profonde sympathie. Je suis ... de la brigade motorisée (gendarmerie) et je tenais absolument à  vous faire part de ma satisfaction, en tant que motard sur les routes, depuis que la loi est mise en place concernant la conduite d'un véhicule sous l'influence des stupéfiants. Je peux vous dire que cette infraction est la bien venue grâce à  vous car enfin, je peux m'associer à  votre désir de voir ce fléau de la drogue disparaître à  l'avenir. Ce n'est pas gagné, c'est sûr mais au moins nous avons des moyens d'agir. J'aimerai vous dire que depuis le mois d'août 2004, je me suis spécialisé dans ce domaine et une vingtaine de personnes ont été dépistées positives au cannabis et autres produits alors qu'elles conduisaient un véhicule. Les résultats sont surprenants ! ! ! J'ai effectué des instructions auprès de tous les motards de la gendarmerie de l'Oise afin de travailler tous dans le même sens et essayer d'enrayer ce fléau. Il y a du boulot, mais nous y parviendrons. Je me mets à  votre place et j'ai perdu une petite nièce de 16 ans, non pas à  cause de la drogue mais il s'agit aussi d'une enfant. J'admire votre combat et je vous dis BRAVO. Sachez que je me bats chaque jour sur les routes pour traquer ce genre d'individu qui circule sous l'emprise des stup. Chaque fois que je verbalise ce genre de personnage, je le place devant mon bureau sur lequel j'ai collé votre slogan et je leur raconte ce qui est arrivé à  Marilou. Ils font moins le malin et j'arrive même à  faire décrocher certains. Pour combien de temps, je ne sais pas, mais au moins je me dis que quelque part j'ai gagné une bataille ! ! !

Je vous dis encore merci pour nous avoir permis d'avancer dans ce domaine grâce à  ce nouveau délit et je ne manquerai pas de vous faire part de mes résultats. Bon courage à  vous à  votre famille et entourage. A bientôt.


BEHER

Observation(s) : Je suis profondément choqué de certains témoignages, certainement écrits par des adeptes du cannabis. Pour vivre une immense peine due au décès de l'un de mes proches, je ne peux que condamner de telles apologies (sans mâcher mes mots). A l'évidence, le message n'est pas parvenu aux esprits de ces petites gens: LE CANNABIS EST A L'ORIGINE DE MORTS. Que faudra-t-il pour le démontrer: que leur ami meurt? Même cela n'aura aucun effet. Je crois sincèrement que nombre de jeunes gens ignorent la portée de leurs dires et de leurs actes. Savent-ils ce qu'est une "décapitation partielle" pour une personne qui a été éjectée d'un véhicule? J'en doute. Je ne peux que souhaiter une chose: que les actions menées en la matière servent à  éradiquer ce fléau qu'est la consommation de cannabis au volant.
En hommage à  BEHER 20 avec tout mon coeur.

Valérie

Merci pour le combat que vous menez pour que toutes les autres petites "Marilou" puissent avoir un jour 10ans. Marilou je pense à  toi très souvent parce que je suis maman de deux enfants Amèlia 17 ans et Enzo 8 ans et que je n'ose imaginer ce que serait ma vie sans eux. Tu n'auras pas 10 ans mais pour moi tu as plus que cela tu as notre amour à  tous rien que pour toi et pour l'éternité.
Valérie qui ne t'oubliera jamais

Lucie

Bonjours je m'appelle Lucie, j'ai bientôt 13 ans, je suis en 4eme.
Hier je suis venu avec mon collège à  Antibes pour la sécurité routière; Je suis venu dans le stand en honneur de Marilou.Une dame qui avait elle aussi perdu son fils m'a expliqué cette histoire (marilou) que je ne connaissé pas et cela ma vraiment toucher.
Je ne penser pas que les gens etais comme ça au volant de la à  tuer des enfants c'est horrible. Je comprends que cette dame soit dans cette etats là  . Le livre qui était en exposition m'intéresse beaucoup et je voulais savoir ou je pourrai l'acheter. Je vous souhaite bonne chance et bonne continuation et sacher que je suis avec vous.
Bonne journée.

Julie

Bonjour, j'ai participé à  "l'exposition" de jeudi à  st Gervais. Je voulais vous remercier de vous inquièter autant de la vie des jeunes,l'action que vous menez nous a permis de nous rappeler que la vie peu basculer à  tout moment. Donc il faut mettre toutes les chances de notre côté pour essayer de la préserver.
C'était très bien organisé et ce qu'on a apprécié avant tout c'est que vous nous avez pas posez d'interdictions, juste nous faire réfléchir et c'est d'autant plus éfficasse. Je trouve que de nos jours les gens sont tres egoistes , et je vous admire car vous vous battez pour pour préservez les autres. Encore merci
Julie
P.S:Désolé pour les fautes orthographes

Nadine Septembre 2005

"Lou, cet été, près de ton Papa je pensais à  tes propros : je veux me marier lorsque le soleil se couchera dans la mer". Tous les soirs cet été j'ai pensé à  toi.

Je t'aime ma Fille.

Maman"


Christiane et zouzou Août 2005

Chers Nadine et Philippe,

Votre histoire nous a bouleversés, elle nous a aussi interpellés et rappelé que le bonheur est là  , qu'il faut le voir, le vivre, le partager.

Papa de Marilou :
« Les pendules tournent, aussi vite que quand tu étais là .... Pour quoi faire ? ...


[9 avril 2003] - Frère Tony
Cette nuit, j'ai fait le plus beau rêve de Loulou.
On était tous les 6 dans une petite maison au bord d'une rivière. Avant de descendre dans le jardin, je vois Marilou par la fenêtre, elle est avec Maman et Phil. Greg et Ludo ne paraissent pas étonnés et j'avais l'impression d'être le dernier au courant de son retour. Je descends donc dans le jardin et on court tous les deux pour se retrouver. Je me baisse pour la prendre dans mes bras et je pleure de bonheur. Je la regarde, elle a une grosse bosse sous son oeil gauche et une petite écorchure sur le visage. Ses beaux et longs cheveux sont attachés dans le cou: elle est toujours aussi belle. Elle me demande comment je trouve son visage car elle trouve qu'elle est moins bien qu'avant l'accident. Je lui dit que je la trouve aussi belle.
Phil est d'accord avec moi et Maman est du même avis que Marilou. Maman et Phil me disent alors que l'on nous a pas prévenus mais il y avait une petite chance pour que cela marche. Heureusement l'opération fut un succès. J'allais demander comment elle a fait pour revivre, je pensais à un nouveau coeur, mais ....

A ce moment je me réveille à  cause de mes pleurs, et je réalise TOUT.
Mes larmes de bonheur se transforment en larmes de tristesse. Mallo, à  coté de moi me prend dans ses bras et on parle un petit peu de Loulou. C'était rassurant.
Je suis content d'avoir cru l'espace court d'un rêve qu'elle soit parmi nous.

Ce fut mon plus beau rêve d'elle: LOULOU, JE T'AIME
ON T'AIME
Frère Tony
 
Maman de Marilou, le 12 avril 2002 :

Bonsoir ma Princesse d'Amour,

Tu vois, j'ai acheté un porte-plume, avec une plume « Sergent Major » comme dans le temps, comme lorsque j'avais ton âge ...
Ce n'est pas très commode mais je suis certaine que ça te plait ... oui ? ... je le savais.
Je vais avoir plein d'encre sur les doigts, comme lorsque je venais te chercher au dessin et que je râlais ...
Tu te souviens ? Quelle râleuse ta Maman qui t'aime tant !
 
J'écoute Axelle Red .... Comme lorsque nous étions toutes les deux aux Arcs ... Parce que c'est toi ...
« Ca me rend un peu nostalgique mais que de bons moments passés ensemble.
Nous aurions pu encore passer d'extraordinaires moments ensemble ....
Je reste seule avec ton Papa avec qui je n'ai pas peur de vieillir .... »
Nous avons traversé tant d'épreuves difficiles et douloureuses avant de connaître le bonheur de t'avoir, j'imaginais que la vie était enfin tellement facile, je n'avais plus peur d'être malheureuse ... je connaissais enfin le bonheur de vivre, je profitais, je jouissais chaque jour de notre bonheur. Dès que je pouvais t'évoquer, je le faisais presque insolemment, je faisais de nombreuses envieuses ...
« Et puis, voilà  , tu es partie, sans le vouloir, sans le savoir ...
Et nous restons seuls avec Papa, avec nos « larmoirs » comme les guépards, avec un sale goût dans la bouche et dans nos coeurs, nos vies .... vides de toi, notre fille d'amour chérie ... »
Pourquoi avons nous croisé cet abruti, ivre de cannabis et vide dans sa pauvre vie ?
Comment est-ce possible qu'une toute petite seconde ait pu faire basculer nos vies, notre bonheur ?

Je cherche toujours et encore et toujours ... Je t'aime ma fille d'Amour
Maman.






















































Janvier 2004
Nous écrirons ton nom sur toutes les plages où nous irons
désormais avec toi plein notre tête.

Maman & Papa


Marilou, née le 25 avril 1992

Issue d'une recomposition familiale particulièrement heureuse...
Marilou était donc notre enfant unique, la fille unique de sa mère, Nadine.


Lire la suite



































 


Témoignages famille et amis
Le site de l'association Marilou
Edito
Chouettes histoires
Témoignages Famille et Amis
Livre d'or
Je n'aurais jamais 10 ans
Look d'enfer
Mes passions inachevées
Remerciements
Mentions légales